Happening à Auxerre

Le 30 mars dernier, à Auxerre , ni le vent,  ni le froid, ni la pluie n’ont empêché les militants de faire entendre la voix des animaux, exigeant l’abolition de la vivisection.

 

Pour ce happening inédit en France, une trentaine de militants arborant  un masque de chien Beagle ont dénoncé les activités infâmes du CEDS (Centre d’Elevage du Domaine des Souches) situé à Mézilles, à 40 km de la ville d’Auxerre.

 

ceds mézilles beagles vivisection expérimentation animale auxerre

 

Un écran diffusait des vidéos édifiantes de vivisecteurs en pleine action. Des images chocs, des pleurs et cris d’animaux torturés s’opposant aux rires et chants de vivisecteurs, (visiblement amusés par ce qu’ils faisaient subir aux animaux)  accompagnaient de manière macabre mais réaliste ce happening.

 

Beaucoup de passants choqués par ce qu’ils entendaient sont venus discuter autour de la table d’information tenue par Angela, représentante du Comité Scientifique Antidote Europe.

Ce comité est engagé pour le développement de méthodes substitutives à l’expérimentation sur l’animal.

C’est là que la pétition de l’initiative citoyenne européenne STOP vivisection était proposée à la signature.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Couples en balade, familles, jeunes et enfants, spectateurs désinformés, ont solennellement regardé les images diffusées, interloqués par ce qu’ils voyaient.

 

Plusieurs militants ont vaillamment parcouru la ville d’Auxerre pour distribuer les tracts d’information sur le collectif et le CEDS et invité les passants à se rendre sur le lieu du happening.

 

Sept personnes, équipées de pancartes, ont réalisé un « flash mob » itinérant, se déployant à plusieurs reprises dans le centre ville d’Auxerre et créant la phrase « Fermons les élevages de chiens destinés à la vivisection-Fermons le CEDS », phrase choc qui n’a pas laissé indifférents les passants.

Encore une occasion pour glisser des tracts informatifs !

 

Les médias ont été nombreux à relayer cette action, première d’une longue série à venir, pour exiger la fermeture du  Centre d’Elevage du Domaine des Souches de Mézilles.

 

Le collectif remercie très chaleureusement tous les militants et sympathisants qui ont soutenu cette action.