Le FLCEDS à Lyon le 3 décembre 2016 #2

Le 3 décembre dernier, à l’occasion de l’organisation de la grand-messe du Téléthon pour la 29ème année consécutive, nous avons tenu un stand d’information et distribué des tracts à Lyon.



Lyon – 3 décembre 2016
L’objectif était de rappeler que ce weekend très rentable en matière de dons, finance entre autres le CEDS, et donc participe à l’utilisation cruelle et inacceptable des chiens qu’il créé chaque année, preuve à l’appui ici.

  

Les dons au Téléthon remis en question

 
Les lyonnais ont été très nombreux à se presser sur le stand afin de poser des questions et de signer la pétition que nous avons lancé le jour-même.
 
La plupart des personnes qui se sont présentées ne savaient pas que l’AFM-Téléthon utilise l’argent des donateurs pour faire pratiquer des expériences sur des animaux, en l’occurrence, des chiens du Centre d’Elevage du Domaine des Souches. Elles ont toutes déclaré ne plus vouloir faire de dons en précisant que si elles avaient su, elles n’ en n’auraient pas fait.
 
D’autres personnes pensaient que l’argent du Téléthon était redistribué directement aux malades…
 
Une jeune femme, étudiante en journalisme, a découvert la réalité de l’expérimentation animale et s’est retrouvée choquée par le fait que les chercheurs du Téléthon utilisaient des animaux depuis tant d’années sans avancées réelles à ce jour.
 
Certaines personnes ont aussi posé des questions sur les cosmétiques afin de savoir s’ils étaient testés sur les animaux.
 
André Ménache, Directeur Exécutif du comité scientifique Antidote Europe, était présent à nos côtés et n’a pas hésité à enfiler sa blouse afin de répondre aux questions des plus sceptiques.
 
Touchée par le sort réservé aux chiens du CEDS, une dame a tenu à rejoindre notre groupe de beagles qui ont sillonné la rue de la République accompagnés de sympathisants qui distribuaient notre tract et orientaient les lyonnais vers notre stand.
  

« La vivisection n’existe plus, parfois les expériences se font sur les souris »

Le groupe de beagles est allé à la rencontre du « village du téléthon ».  Tout le monde avait l’air très joyeux. Une militante a demandé à une jeune femme si elle savait  que des chiens étaient  expérimentés  dans le but de trouver comment guérir  la myopathie ? Elle a d’abord répondu qu’il n’y avait pas d’expérimentation sur les animaux, et comme la militante lui  montrait  le tract de notre collectif, elle a répondu : « C’est faux, la vivisection n’existe plus, parfois les expériences se font sur les souris ».
 
Comme chacun sait, les souris ne sont pas des animaux… ! Après avoir expliqué à cette personne qu’un scientifique présent sur notre stand pouvait lui donner des informations sur ce sujet (et savoir ce que subissent les chiens du CEDS, pour finalement aucun résultat probant), elle s’est énervée, à court d’arguments.
 
Cette action lyonnaise nous a permis de renseigner plusieurs centaines de personnes ainsi que d’obtenir des centaines de signatures à notre pétition que vous trouverez en ligne ici.
 
Nous remercions M. André Menache, du comité scientifique Antidote Europe, pour son soutien et sa présence à nos côté. Un grand merci aussi à tous/tes les sympathisant(e)s de Lyon et de Saint Etienne qui ont participé et qui se sont impliqués avec sérieux et efficacité dans cette action !
  
Crédit photos et remerciements chaleureux à Aurélien Piegay, Camille, Nathalie et Isabelle.
  

Diaporama

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.


  

Communiqué de presse

 
communiqué-presse-fermons-le-ceds-1

  

La polémique sur l’expérimentation animale relancée par la PETA à l’occasion du Téléthon est relayée dans les médias

 
PETA relance la polémique sur l'expérimentation animale à l'occasion du Téléthon

  

Pétition

 
Pétition pour la fermeture du CEDS et le développement de méthodes substitutives à l’animal par les laboratoires

Inscription lettre info
Archives
  • +2017
  • +2016
  • +2015
  • +2014
  • +2013